20/01/2012

=> Winter BRUNEAF Hiver 2012 - Didier Claes Gallery

bruneaf winter.jpg


Winter BRUNEAF Hiver 2012



=======================================================================

IMG_0706.JPG


Claes Gallery

Didier Claes

Rue Van Moer 7
B-1000 Brussels
Belgique
T +32 (0)2 414 19 29
M +32 (0)477 66 02 06
F +32 (0)2 414 19 29
www.didierclaes.com
afriquepremier@yahoo.fr

Dans sa galerie de la rue Van moer Didier Claes et son frère Alexandre Claes présentent une importante collection d'objets Luba (Porteuses de coupes, cannes-sceptres de prestige, appuie-nuques, haches ...) collectés entre 1915 et 1925 par l'administrateur colonial Edouard d'Orjo de Marchovelette au Congo.
















Edouard d'Orjo de Marchovelette (1901 Gemmenick - +/-1985 Bruxelles) fut un administrateur territorial remarquable, dont les états de service révèlent la profonde connaissance des langues et des coutumes du Shaba; en certaines occasions, il se fit le défenseur des droits de ses administrés, ce qui lui valut des sanctions de la hiérarchie administrative. Il arriva à Kisengwa en 1925; dans les années suivantes, on le retrouve en poste à Mato (1925), à Kabinda (1926), à Pania Mutombo (1926), à Kanda-Kanda (1932). Il dirigea le territoire de Kabongo de 1934 à 1940, puis occupa des postes à Albertville et Elisabethville durant la seconde guerre mondiale. Il fut promu commissaire de district (actuellement sous-région) du Haut-Lomami, après la guerre et supervisa l'enterrement de Kabongo Ier en 1948. Il fut relevé de ses fonctions en 1952, ayant atteint le terme de sa carrière coloniale. Son article "Etude sur l'organisation judiciaire indigène de la chefferie Kayamba" décrit non seulement l'organisation de la justice traditionnelle dans cette chefferie mais recense les différents villages qui la composent et les dignitaires dont ils dépendent. L'article suivant rapporte les origines de la société mbudye à Kabongo, son organisation, ses rites d'initiation, sa hiérarchie, ses activités, etc. Les deux articles suivants (1950 et 1951) rapportent le témoignage du dignitaire Inabanza Kataba sur l'enterrement du chef Ilunga Kabale, mort vers 1870, ainsi que sa version de l'histoire du royaume, depuis l'origine des Luba jusqu'à l'investiture officielle de Kabongo Ier en 1914. Ils contiennent aussi des renseignements sur l'enterrement de Kabongo Ier et sur les problèmes posés par sa succession. Dans "La divination chez les Baluba au moyen du "lubuko" ou "katotola"", d'Orjo de Marchovelette décrit cette méthode de divination, en se basant notamment sur un exemple concret observé en 1938 dans un village des Bena Mpeta, au nord de la chefferie de Kabongo; c'est l'occasion de décrire le pouvoir des esprits des morts sur le monde des vivants.

Source: http://www.banabambidi.net/bibliographie/bibliog.htm

IMG_0704 (3)-1.JPG

IMG_0707.JPG

IMG_0705.JPG

IMG_0706c.JPG

IMG_0706d.jpg

IMG_0706e.jpg

IMG_0706c (3)a.JPG

IMG_0706f.jpg

IMG_0709.JPG

IMG_0713.JPG

IMG_0716.JPG

IMG_0719.JPG

IMG_0716a.jpg

IMG_0716b.jpg

IMG_0723a.JPG

IMG_0723b.JPG

IMG_0724.JPG

IMG_0725.JPG

IMG_0728a (6)-1.JPG

IMG_0729.JPG

IMG_0729a.jpg

IMG_0729b.jpg

IMG_0729ba.jpg

IMG_0739.JPG

IMG_0739a.jpg

IMG_0739b.jpg

IMG_0739ba.jpg

IMG_0739bb.jpg

IMG_0753.JPG

IMG_0753a.jpg

IMG_0801.JPG

A SUIVRE