08/01/2017

=> Poteau surmonté d'une figure d'ancêtre - Île de Leti Indonésie

Leti 01.jpg

Poteau surmonté d'une figure d'ancêtre

Île de Leti - Indonésie (Archipel des Moluques du sud-ouest)

Photographié à la galerie 

Classic Primitives Art

Renaud Riley

Leti 02.JPG

Leti 03.JPG

Sur l'île de Leti, lors des rituels de fertilité, des autels constitués d'un poteau surmonté d'une figure d'ancêtre étaient sculptés dans un bois lourd spécifique, et érigés au centre du village, sur une plateforme dominant les fidèles (Taylor & Aragon, 1991, p. 233-243).

Cette effigie d'autel masculine iena est représentée dans une pose conventionnelle: accroupie, les bras croisés dont les coudes reposent sur les genoux.

 La position des genoux repliés et la pose méditative rappelle la culture Dongsonienne. Les bras sont croisés sur les genoux, les jambes sont longues et déliées.

A Leti et dans les îles voisines des Moluques du Sud, le domaine central de l'art est constitué par la statuaire en bois liée à l'univers religieux. Les personnages principaux sont: le dieu soleil  "Upulero" et la déesse de la terre "Upunusa", tous deux subordonnés à la divinité suprême" It Matromna" avec laquelle les humains ne pouvaient entrer en contact que par l'intermédiaire d'Upulero.
A côté de la croyance dans les dieux, on pratiquait aussi le culte des ancêtres et des esprits. Les statues des dieux et des ancêtres sont différentes quant à leurs dimensions.
Les statues des dieux sont érigées au milieu ou à l'entrée du village ou encore sur le sommet d'une colline. Elles mesuraient de 30 à 40 cm, et surmontaient des poteaux mesurant 180 à 220 cm.
Les statues des ancêtres sont classifiées en deux catégories:

- les plus grandes (de 25 à 32 cm) représentent le couple primitif fondateur du clan. Elles se dressent sur un poteau entouré d'un tas de pierres au milieu du village (Voir photo ci-dessous).
- Les effigies des "ancêtres ordinaires", plus petites, mesuraient de 4 à 20 cm, elles ont leur place dans la maison d'habitation, sur une planche de bois. C'est dans ces figurines qu'on attire après la mort l'âme du défunt, mais ce n'est qu'un lieu de séjour provisoire que l'âme quitte dès qu'on lui fait des offrandes. 

 

CARTE.jpgL'archipel des Moluques découvert au XVIe S. par les portuguais, rassemble un grand nombre de petites îles dispersées entre Sulawesi (les Célèbes), la pointe de l'Irian Jaya (Papouasie) et l'extrémité des petites îles de la Sonde. 

L'archipel est divisé en trois parties:

- Les Moluques du nord, avec Halmahera, Obi, Sula.
- Les Moluques médianes ou îles des épices, avec Buru, Ambon, Seram, Banda.
- Les Moluques du sud (les îles du sud-ouest avec leti, Lakor, Moa, Sermate, Damar, Babar et les îles du sud-est avec l'archipel de Tanimbar, Aru, Kei).

Les Moluques du nord et médianes furent soumises, très tôt, à une forte influence extérieure (européenne et islamique), quoique Seram et Buru furent occupées par les farouches guerriers "Alfuro", grands chasseurs de têtes, qui furent repoussés dans les montagnes.
Les autres îles plus au sud telles que Leti, Tanimbar... restèrent à l'écart du réseau commercial et conservèrent juqu'au début du XXe S. leur aspect culturel animiste.
Leti et l'archipel de tanimbar peuvent être considéré comme une zone de transition entre la culture indonésienne, mélanésienne et de la Nouvelle-Guinée.
Les habitants de ces régions tirent leur subsistance principale de la culture des tubercules et dans une moindre mesure, depuis l'époque moderne seulement, du riz, maïs et sagoutier. Les bêtes à cornes et le buffle sont inconnus, en revanche, la chasse et la pêche fournissent un apport considérable à l'alimentation.

A Leti la société est différenciée en trois couches:

- Noblesse: Marna
- Classe moyenne: Wusuru
- Esclaves: Até

leti.jpg

 

 

 

 

Statue of the heavenly deity Lamiaha, in former times situated in the ritual centre of the village of Emroing on Babar. In 1913 the German ethnologist W. Müller-Wismar collected the statue. Before removing Lamiaha, Müller-Wismar photographed the deity's image in the original setting. 

Height 212 cm.

Réf.: De Jonge N. & Van Dijk T. / Forgotten Islands of Indonesia / Periplus - Singapore / 1995 / p. 2