20/08/2010

=> Fleuve Congo Congostroom Congo River - Africamuseum Tervuren

CONGOSTROOM

4700 km bruisende natuur en cultuur

FLEUVE CONGO

 4700 km de nature et culture en effervescence

 CONGORIVER

4700 km bursting with nature and culture

Africamuseum - Tervuren

www.africamuseum.be

27 avril 2010 au 09 janvier 2011


fleuve congo.jpgDans le cadre de l'année internationale de la biodiversité, le Musée organise en 2010 une exposition interactive sur l’immense fleuve Congo.

C’est un fleuve qui fascine: long de plus de 4500 kilomètres, il s’étale parfois sur une largeur de 30 kilomètres, silencieux et tranquille, ou grondant avec furie dans les rapides et les chutes d’eau. Véritable artère de l’Afrique centrale, il connaît une diversité biologique, géographique et culturelle extraordinaire.

L’exposition suit le Congo, à travers la forêt équatoriale, de la source à l’embouchure. L’approche, multidisciplinaire, est basée sur le travail de recherche et les collections du MRAC.

Info pratique
F
leuve Congo. 4700 km de nature et culture en effervescence
Exposition temporaire du 27 avril 2010 au 9 janvier 2011.

Consultez aussi www.congo2010.be !

fleuve congo 2.JPGCatalogue: 95 pages avec photos couleurs & n/b.

Une magnifique expo pour célébrer les 50 ans d'indépendance du Congo au Musée de l'Afrique, à Tervuren.

Parmi les nombreux événements qui célèbrent cette année le cinquantenaire de l'indépendance du Congo, cette expo du Musée de Tervuren (qui fête lui ses 100 ans!) vient en tête. Simplement parce que le fleuve Congo, véritable artère de l'Afrique centrale, est fascinant en soi!
Il coule sur 4.700 km, s'étalant parfois sur une largeur de 30 km. Son bassin couvre un territoire cent fois plus grand que celui de la Belgique! Il connaît une diversité foisonnante, tant au point de vue culturel que biologique et géographique. C'est à ce voyage, de la source à l'embouchure, que le musée nous convie sur 650 m2. Un voyage vivant qui, une fois n'est pas coutume, ne se concentre pas sur les "problèmes" du Congo, mais sur un lieu de vie.
Le long d'un parcours évoquant la sinuosité du fleuve, on voit des nasses et de grands filets de pêche coniques, des pagaies, des bonobos et des crocodiles, des cartes anciennes, des photos, des vidéos, des films, des installations sonores (rumeurs d'un port...), des objets archéologiques, des poteries, des papillons, des poissons-chats, des villes comme Kinshasa et Brazzaville, les roches des monts de Cristal, la mangrove... L'itinéraire plein de suprises se termine sous le regard de Mami Wata, déesse du fleuve et sirène charmeuse, représentée par des peintres congolais. Parallèlement, et dans le cadre de l'année 2010 de la biodiversité, une équipe composée de 67 scientifiques - Belges et Congolais - est partie en expédition sur le fleuve Congo. Ils y étudieront durant six semaines la biodiversité et les problématiques liées au développement le long du fleuve Congo. A suivre dans les médias (dont la VRT, partenaire du projet, ou encore la RTBF). Un beau projet, riche d'humanité. - P.N.

Texte de:

========================================================================

L'exposition accueille le visiteur avec "la grande pirogue" qui a été spécialement déménagée pour l'exposition de sa place originelle. Taillée dans un seul tronc d'arbre, avec ses 21 m de long elle pouvait accueillir près de 100 rameurs. Arrivée au Musée de Tervuren en 1958, elle est un cadeau des habitants de Kindu à l'est de la R. D. du Congo.
01 pirogue 03.JPG
01 pirogue 04.JPG
01 pirogue 06a.jpg
01 pirogue 07.JPG

Carte d'identité du fleuve:

  • Deuxième fleuve du monde (après l'Amazone) dont le débit varie entre 57.000 m3/s en crue médian à 32.800 m3/s à l'étiage médian suivant les saisons dans les régions qu'il traverse en amont.
  • Son Bassin le plus grand d'Afrique s'étend sur une superficie d'environ 3.691.167 km2 et couvre non seulement une grande partie du Congo en s'étendant sur 8 pays.
  • Sa longueur: ~ 4670 km
  • Connu sous le nom de Congo. Il prend sa source dans les savanes des hauts-plateaux de la province du Shaba (Katanga) sous le nom de Lualaba et porte ce nom jusqu'à Kisangani. Mais de nombreux autres noms lui sont donnés par les riverains qui vivent le long de son parcours de ~ 4670 km et chez qui on dénombre plus de 100 langues.
02 légende fleuve 02.JPG
Dès l'entrée un bel ensemble d'objets (Cannes-pagaies, masque, porte-flèches, porteuse de coupe, planche à divination ...) provenant de la région l'Upemba et du Royaume Luba fondé au XVIIIe siècle. Région où le fleuve prend sa source et porte alors le nom de Lualaba et ce jusqu'à la région de Kisangani.

02 légende fleuve 04.JPG

02 légende fleuve 16.JPG
02 légende fleuve 05.JPG
Porteuse de coupe - Luba
02 légende fleuve 07a.jpg
Planche mnémotechnique - Luba
Masque rituel - Luba
02 légende fleuve 09.JPG
02 légende fleuve 10.JPG
02 légende fleuve 13.JPG
02 légende fleuve 12.JPG
02 légende fleuve 15a.jpg
02 légende fleuve 18a.jpg
05 légende fleuve 03.JPG
Tombe de l'élite mise à jour dans les années 1950 dans la région de l'Upemba et contenant des objets précieux indiquant le statut élevé du propriétaire et qui accompagnaient le défunt dans l'au-delà. Epoque kisalienne (XIe - XVe siècle)
De nombreuses tombes ont été mises à jour dans le centre du Katanga dans la dépression de l'Upemba en bordure du lac Kisale. Ces tombes peuvent être datées du VIIIe siècle au XIXe siècle.
  • Kamilambien ~ VIIe siècle de notre ère
  • Kisalien ancien et classique ~ VIIIe siècle au XIIe siècle
  • Kabambien ~ XIIIe au XVIIe siècle
  • et Luba récent à partir du XVIIIe siècle
05 légende fleuve 05.JPG
05 légende fleuve 06.JPG
04 légende fleuve 03a.jpg
  • Perles, coquillages, minerai de cuivre, croisettes (lingots de cuivre en forme de X) ... qui servaient de monnaie d'échange.
  • Hache de parade IXe siècle retrouvée dans l'Upemba
  • Enclume VIIIe - IXe siècle retrouvée dans l'Upemba
03 légende fleuve 02.JPG
Poteries diverses couvrant la période du Kisalien ancien au Luba récent, dont une poterie trilobée (Kabambien) servant de brasero pour faire du feu dans une pirogue.
03 légende fleuve 02a.JPG
03 légende fleuve 03.JPG
03 légende fleuve 04.JPG
03 légende fleuve 07a.jpg
09 légende fleuve 24.JPG
Coupe d'iroko et d'acajou
L'iroko peut atteindre 50 mètres de hauteur et 2 mètres de diamètre
09 légende fleuve 25.JPG
09 légende fleuve 19.JPG
09 légende fleuve 23.JPG
Fourmillères, termitières .....
13 légende fleuve 04.JPG
Crâne de crocodile
09 légende fleuve 27.JPG
09 légende fleuve 28.JPG
08 légende fleuve 01.JPG

Avec la pénétration européenne dans la deuxième moitié du XIXe siècle et plus particulièrement avec Stanley que Léopold II, Roi des Belges, engage pour son compte personnel au profit de l'EIC (Etat Indépendant du Congo) et s'approprie les réseaux commerciaux locaux du commerce fluvial de l'ivoire au profit de l'EIC.

08 légende fleuve 04.JPG

Livre "Au coeur des ténèbres" de Joseph Conrad
Fusil de chasse de Stanley
Buste de Léopold II par Thomas Vinçotte début XXe siècle
Eventail (1920)
Poire à poudre
L'Ange Gardien de Jules Lagae (1897)
Défenses sculptées fin XIXe début XXe siècle
Divers objets en ivoire destinés au marché européen (fin XIXe milieu XXe)
 

08 légende fleuve 07a.jpg
08 légende fleuve 08.JPG
08 légende fleuve 09.JPG
08 légende fleuve 12a.jpg
08 légende fleuve 13.JPG
08 légende fleuve 13a.JPG
08 légende fleuve 15b.jpg
Carnet de comptes de Stanley
Lettre de Léopold II à Stanley
08 légende fleuve 17a.jpg
Bateau jouet
Carnet de terrain de Stanley
08 légende fleuve 19.JPG
Cercueil pirogue (efomba / wato / boyalo) du sculpteur Eleku Bosenja
08 légende fleuve 20.JPG
08 légende fleuve 24a.jpg
09 légende fleuve 01.JPG
09 légende fleuve 02.JPG
La pirogue grande ou petite est un des moyens les plus adapté et des plus répandu tout au long du fleuve.
La pêche pour les habitants des rives du fleuve est le principal moyen de subsistance.

09 légende fleuve 20.JPG
09 légende fleuve 21.JPGPoisson tigre
07 légende fleuve 01.JPG
Ensemble de pagaies décorées.
Ces longues et belles pagaies étaient en usage dans le passé entre Kisangani et Mbandaka (connues dans cette région sous le nom de "kalo"). Ces pagaies auraient une origine Basoko.

07 légende fleuve 03.JPG

07 légende fleuve 05.JPG
09 légende fleuve 03.JPG
09 légende fleuve 07a.jpg
Grande nasse des pêcheurs Wagenia
09 légende fleuve 08.JPG
09 légende fleuve 12.JPG
Valises pour le transport du poisson
09 légende fleuve 11.JPG
09 légende fleuve 13.JPG
Harpons, hameçons, filets de pêche
09 légende fleuve 16a.jpg
09 légende fleuve 17.JPG
09 légende fleuve 18.JPG

 

09 légende fleuve 29.JPGLe bonobo un proche voisin
10 légende fleuve 01.JPG
10 légende fleuve 02.JPG
10 légende fleuve 03.JPG
10 légende fleuve 03b.JPG
10 légende fleuve 04.JPG
Likembés électriques fabriqués par Mawangu Mingiedi - Kinshasa 2008

11 légende fleuve 04.jpg
Pradão Moulage de l'original conservé au Museu Etnologico da Sociedade de Geografia de Lisboa - Portugal
Première des quatre bornes de pierre de plus de deux mètres de hauteur dressée par Diogo Cão en 1482 lors de son premier voyage afin de marquer sa découverte de l'embouchure du fleuve Congo.

11 légende fleuve 01.JPG
Les navigateurs Portugais (Diogo Cão) découvrent à la fin du XVe siècle l'embouchure du fleuve et convertisent le roi des Kongo au christianisme. Ils établissent des relations diplomatiques et des comptoirs qui serviront entre autres à la traite des esclaves et au trafic de l'ivoire.

11 légende fleuve 07a.JPG
11 légende fleuve 08.jpg
Symbole chrétiens: crucifix et médailles religieuses (d'importation ou de fabrication locale) provenant de l'ancien royaume Kongo. Le roi Kongo avait adopté le christianisme introduit par les Portugais dans son royaume dès la fin du XVe siècle.
Ci-dessus ensemble nkisi Bas-Congo.
11 légende fleuve 09.JPG
11 légende fleuve 10.jpg
11 légende fleuve 11.JPG
11 légende fleuve 12.jpg

 

13 légende fleuve 01.JPG
Crâne et nageoires de jeune lamentin
13 légende fleuve 02.JPG
13 légende fleuve 03.JPGFossile de Congosaurus (espèce disparue de crocodile africain). Epoque Paléocène 65 à 56 millions d'années provenant de Landana (Enclave de Cabinda - Angola)
12 légende fleuve 01.JPG
12 légende fleuve 02.JPG
Barrage d'Inga en amont de Matadi où l'énergie des rapides du fleuve est transformée en courant électrique.

14 légende fleuve 02.JPG
MAMI WATA
"Sirène charmeuse aux longs cheveux, Mami Wata est un personnage qui peuple l'imaginaire des riverains du fleuve. On la retrouve dans toute l'Afrique centrale, et même en Haïti ou au Brésil. C'est la déesse mère des eaux, crainte des pêcheurs. Mami Wata symbolise aussi la puissance et la beauté suprême d'une femme. Elle est porteuse des bons comme des mauvais sorts. Certains pensent qu'elle est née dans l'imaginaire des marins européens, qui, au large des grands fleuves, croisaient des lamentins. D'autres lui trouvent des traits indiens. Elle représente aussi aujourd'hui la tentation du luxe occidental symbolisé par sa montre et ses bijoux".
14 légende fleuve 03.jpg
De gauche à droite et de haut en bas:
  • Non signé - Lubumbashi
  • Fataki - Lubumbashi
  • François Nkulu -Lubumbashi
  • Jean-Claude Sangwa Muyamba - Lubumbashi 2009
  • François Nkulu - Lubumbashi
  • Luzan 1973

14 légende fleuve 04.jpg

20:47 Écrit par sanza dans Art du Congo | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : congo, fleuve congo, mrac |  Facebook |  Imprimer | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg