29/08/2012

=> Sculptures de bois Magar du Népal - Galerie Le Toit du Monde à Paris

expofrancois.jpg

Sculptures de bois Magar du Népal

Galerie Le Toit du Monde

6, rue Visconti

75006 Paris


du 6 au 15 septembre 2012

 

Vernissage le 6 à partir de 18 h.


***************************

 

La galerie ouvrira après la période estivale avec une rétrospective photographique:


Sculptures de bois Magar du Népal

 

(effigies de ponts, piliers funéraires, piliers de maisons) qui témoignent du travail du bois dans la région de Rukum et Rolpa (pays Magar) au Népal de l’Ouest. En noir et blanc elles ont été prises à la fin des années 1970 et au début des années 1980 par Michael Oppitz, ancien directeur du musée ethnographique de Zurich, ethnologue spécialiste des Magar, ethnie majoritaire dans cette région, et auteur d’un film remarquable sur le chamanisme des Magar, Shamans of the Blind Country (1981), considéré comme un classique.

 

Des sculptures de ce type sont entrées dans des collections d’art primitif himalayen à partir du milieu des années 1980, sans que l’on ne dispose d’informations précises sur leur lieu d’origine. Ces photos témoignent donc d’une période antérieure au développement de leur collecte et offrent une illustration, très bien documentée par l’auteur, de ces objets dans leur contexte d’origine, utile aux amateurs d’art intéressés par ces productions plastiques. Ces photos, originales, n’ont pas été publiées (à l’exception de quelques unes dans des revues peu accessibles aujourd’hui) et apportent une connaissance nouvelle sur les sculptures de bois du Népal. Si certains ouvrages d’art mentionnent en effet la sculpture de bois de l’extrême ouest du Népal, aucun témoignage n’existe à ce jour sur cette région située plus à l’est et peuplée majoritairement de Magar. Ainsi, certains motifs érotiques ou obscènes semblent distinguer la création des Magar de cette région.

 

Cette exposition est donc une rétrospective originale qui intéressera les amateurs de ces sculptures dont certaines seront présentées dans la galerie. 

 

Pour se poursuivre ensuite à l'Université de Nanterre, Maison René-Ginouvès - Archéologie et Ethnologie du 24 septembre au 7 octobre de 9h à 18 h du lundi au vendredi.

 

Il est à noter que les cimaises de Nanterre permettront d'exposer un certain nombre de photographies que nous sommes dans l'impossibilité de présenter rue Visconti.

 

 Bien cordialement.

 

 François Pannier