12/08/2007

TA'AROA - L'univers polynésien 5/6


TA'AROA - L'UNIVERS POLYNESIEN - 5/6

116-p159-81
Homme de l'isle de Pâques par William Hodge (1777)

du 26/02/1982 au 18/04/1982 
Au "Passage 44" à Bruxelles
Le Crédit Communale de Belgique propose une exposition consacrée à six grands ensembles de l'univers polynésien:

Aotearoa - Nouvelle-Zélande
Archipel des îles Marquises
Archipel des îles de la Société
Archipel des îles Australes
Rapa Nui - Ile de Pâques
Archipel des îles Hawaii 


Les informations qui accompagnent ces diapositives prises lors de cette exposition sont extraites du catalogue.


Rapa Nui - Ile de Pâques
Perdue au sud-est de l'immense océan Pacifique, Rapa Nui - L'île de Pâques (162,5 km2 et un peu plus de 3000 habitants) fut découverte, un jour de Pâques, le 5 avril 1722 par le navigateur Hollandais Jakob Roggeveen. C'est lui qui fit connaître en Europe l'existence de ces étranges et monumentales statues que sont les moaïs.
L'île fut revisitée par James Cook lors de sa deuxième expédition dans le Pacifique le 13 mars 1774.
La première mission catholique fut ouverte en 1863 et l'île fut annexée par le Chili en 1888.

"Rapa Nui a été voué dès sa découvete par les Européens à l'autel des mystères étranges.
Diverses missions scientifiques permirent d'élucider en partie ces mystères:

- William Thompson en 1889 pour le Smithsonian Institution.
- Mrs C. Routledge sous les auspices du British Museum en 1914 (elle rencontra le dernier survivant des prêtres pouvant encore lire les tablettes, mais ses notes, perdues n'ont jamais été publiées).
-
Alfred Métraux et Henri Lavachery en 1934 pour le Musée de l'Homme et l'Académie Royale de Belgique.
- L'expédition norvégienne de
Thor Heyerdahl en 1955.
- L'anthropologue allemand
Thomas Barthel, familiarisé avec les techniques cryptographiques lors de la Seconde Guerre Mondiale, s'est attelé à un monumental ouvrage pour déterminer la grammaire et la structure des rongo rongo.
- Plus récemment, les études des Néo-Zélandais Biggs et Goldson et des Américains Emory, McCoy et Mulloy.

L'ensemble de ces travaux a permis de reconstituer dans les grandes lignes le passé de Rapa Nui."

Extrait de Ta'aroa de
Paul et Francine De Deckker.

A cette liste ajoutons encore Steven Fischer, Sergei Rjabchikov et Lorena Bettocchi qui étudie le rongorongo depuis 1992, à lire aussi du même chercheur -La parole perdue Rongo O'Ono-
www.ile-de-paques.com
www.isla-de-pascua.com
www.rongo-rongo.com


116-013
MOAI KAVAKAVA
Statuette anthropomorphe aux côtes saillantes (XVIIIe siècle) - H: 43,6 cm
Musées Royaux d'Art et d'Histoire - Bruxelles
Statuette en bois de toromiro aux yeux incrustés d'obsidienne et entourés d'os. Diverses hypothèses existent quand à la fonction de ce genre de statuette.

 

116a-014
MOAI KAVAKAVA (détail)

116b-015
MOAI KAVAKAVA (détail)

117-016t
MOAI KAVAKAVA
Statuette anthropomorphe aux côtes saillantes - H: 58 cm
Museum für Volkerkunde - Vienne
 Style déjà décadent par rapport à la précédente.

 
122-076
AO
Pagaie cérémonielle (détail) - H: 220 cm
Museum für Volkerkunde - Vienne
 Pagaie terminée à une extrémité, par une tête de janus aux yeux incrustés d'obsidienne et entourés d'os. Utilisée pendant les cérémonies du culte tangata manu.


127-070
UA
Long club (détail) - H: 165 cm
Musée d'Histoire Naturelle - La Rochelle
Club terminé à une extrémité par une tête de janus aux yeux incrustés d'obsidienne et entourés d'os. Emblème cérémonial de chef. Le ua pouvait servir d'arme lors des guerres intertribales.


119-022
TANGATA MANU
Homme oiseau - H: 49,5 cm
Musées Royaux d'Art et d'Histoire - Bruxelles
Collectée par Henry Lavachery lors de l'expédition de 1934
Pierre en basalte représentant trois hommes-oiseaux.
"Le contexte rituel et social de la vie pascuane reposait sur le culte de l'homme oiseau tangata manu. A partir de juillet, les divers clans de l'île se concentraient sur le volcan kau situé au sud de l'île afin d'y guetter l'apparition des premières sternes (hirondelles de mer) venues pondre leurs oeufs dans les anfractuosités d'un îlot en face du volcan. Toutes sortes de fêtes et de cérémonies préparatoires étaient organisées avant septembre, début du printemps austral lors duquel arrivaient les oiseaux.
Le premier Pascuan réussissant à ramener sur le volcan un oeuf pondu sur l'îlot (Motu Nui) devenait le Tangata Manu jusqu'à l'année suivante. Le clan auquel ce dernier appartenait était déclaré leader (ao) de l'île.
Par la suite, ce ne sera plus l'homme ayant réussi cette prouesse physique - le motu, violemment battu par les flots, est difficilement accessible - qui sera le Tangata Manu, mais la personne pour laquelle il aura agi par procuration.
La dernière cérémonie du Tangata Manu eut lieu en 1880".
Extrait de Ta'aroa de
Paul et Francine De Deckker.

123-059
MANU
Oiseau - L: 39 cm
Museum für Volkerkunde - Vienne
En bois de toromiro cette représentation stylisée d'une sterne (hirondelle de mer) date de la première moitié du XIXe siècle. Les yeux sont figurés, par des fragments d'obsidienne entourés d'anneaux d'os.


125-018
KOHAU RONGO RONGO
Tablette picto-idéographique - L: 25,5 cm
Museum für Volkerkunde - Vienne
Ce bois aux paroles sacrées (rongo rongo), ancien et authentique, est recouvert sur chaque face de glyphes gravés à l'aide d'une dent de requin. Leur nombre est estimé entre 173 et 200.


A suivre sur TA'AROA - L'univers polynésien 6/6 - Les îles Hawaii