21/05/2012

=> Luth kacapi des Toraja de Sulawesi - Indonésie

Luth kacapi (pakkacapi / ketjapi / kecapi) des Toraja de Sulawesi - Indonésie

Dans la plupart des îles de la Sonde, les sculpteurs donnent à leurs luths en bois une forme naviforme. Ainsi chez les Toraja, la caisse de résonance a, comme pour les maisons, la forme d'un bateau allongé, car l'hypothèse avancée est que les Toraja descendraient d'ancêtres navigateurs, qui seraient arrivés à Sulawesi il y a trois mille ans à bord de huit embarcations mythiques (lembang) en provenance d'une localité appelée Pongko
Vocale ou instrumentale, souvent associée à la danse, la musique Toraja, à quelques rares exceptions, n'est pas un art profane exécuté lors des fêtes dont elle constitue un élément important, elle est en elle-même un acte sacré, ou permet et accompagne un autre rituel. 
Les Toraja distinguent deux catégories de rites: d'une part ceux célébrés pour les morts, et d'autre part, ceux célébrés pour les dieux. Les mêler constitue une offense grave, ainsi certains instruments ne sont joués que pour les dieux, alors que d'autres, peuvent être utilisés lors des fêtes funéraires, mais doivent ensuite être purifiés avant que l'on en joue de nouveau pour les dieux.
De nos jours, le luth à deux cordes (kacapi) d'origine mandar ou bugis est également joué par les Toraja, et peut accompagner les chants traditionnels ou modernes.
Chez les peuples islamisés (Mandar, Bugis, Makassar...) du Sud-Sulawesi, le même type de luth (pakkacapi) est utilisé pour accompagner des histoires romantiques, parfois facétieuses et parfois épiques, que des bardes ambulants (hommes et femmes) vont chanter de village en village.

Source: Les Musiques de Célèbes - musique Toradja et Bugis - J. Koubi & C. Pelras / SFPP - Paris / 1976

luth toraja 01.jpg

LUTH kacapi - 93 cm (Collection sanza)

luth toraja 02.jpg

LUTH kacapi - 51 cm (Collection sanza)

 

luth toraja 03.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte Postale: Sulawesi - après 1950

(sans légende)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

luth toraja 04.jpg

Cercueil éventré contenant le luth qui accompagne son propriétaire pour son voyage dans l'au-delà. Nécropole de Londa à Sulawesi (Photo sanza 1979)
 

luth toraja 05.jpg

 

 

 

 

 

 

Histoire chantée avec accompagnement de luth, curita pakkacapi, par Yusuf Landong.
Paré-Paré, 1972
Photo: J. Koubi
Réf.: disque / Les musiques de Célèbes - musique toradja et bugis - J. Koubi & C. pelras / SFPP - Paris / 1976

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi: http://lfs.alexanderstreet.com/liner/ce50dbfea351e8deeca5...

 

Les commentaires sont fermés.