29/12/2011

=> Tambours / drums (tifa) de Tanimbar / Indonésie

2 tanimbar 01.jpg

TAMBOURS (tifa) bois, peau, métal, fibres (rotin)
H: 49 et 31 cm
Indonésie (Tanimbar - Archipel des moluques du sud-est) 

Les  fûts en bois sont en forme de sablier, les pieds sont gravés. La membrane en peau est fixée au fût par un système de tressage en rotin, lui-même ligaturé à un cerceau.

2 tanimbar 02.JPG

2 tanimbar 03a.JPG

Moluccan drum Tifa

Tenu d'une main et frappé de l'autre, ces petits tambours (tifa), étaient à l'origine, utilisés dans les cérémonies rituelles importantes tel que les danses guerrières "Cakalele". On les retrouve sous diverses variantes, des îles de la Sonde à la Nouvelle-Guinée en passant par les Moluques
 

moluques tanimbar maluku.jpg


L'archipel des Moluques découvert au XVIe S. par les portuguais, rassemble un grand nombre de petites îles dispersées entre Sulawesi (les Célèbes), la pointe de l'Irian Jaya (Papouasie) et l'extrémité des petites îles de la Sonde.

L'archipel est divisé en trois parties:

- Les Moluques du nord, avec Halmahera, Obi, Sula.
- Les Moluques médianes ou îles des épices, avec Buru, Ambon, Seram, Banda.
- Les Moluques du sud (les îles du sud-ouest avec leti, Lakor, Moa, Sermate, Damar, Babar et les îles du sud-est avec l'archipel de Tanimbar, Aru, Kei).

Les Moluques du nord et médiane furent soumises, très tôt, à une forte influence extérieure (européenne et islamique), quoique Seram et Buru furent occupées par les farouches guerriers "Alfuro", grands chasseurs de têtes, qui furent repoussés dans les montagnes.
Les autres îles plus au sud telles que Leti, Tanimbar... restèrent à l'écart du réseau commercial et conservèrent juqu'au début du XXe S. leur aspect culturel animiste.
Leti et l'archipel de tanimbar peuvent être considéré comme une zone de transition entre la culture indonésienne, mélanésienne et de la Nouvelle-Guinée.
Les habitants de ces régions tirent leur subsistance principale de la culture des tubercules et dans une moindre mesure, depuis l'époque moderne seulement, du riz, maïs et sagoutier. Les bêtes à cornes et le buffle sont inconnus, en revanche, la chasse et la pêche fournissent un apport considérable à l'alimentation. 

http://siwalima.atspace.com/virtual_museum.html

1 tanimbar 02.jpg

Tanimbar archipelago. Young men from the island of Saluru.

Photo: Kon. Inst. v/d Tropen, Amsterdam

Réf.: Barbier J. P. / Indonesian Primitive Art  / Dallas Museum of Art  / 1984 / p. 143

1 tanimbar 03.jpg

Men dancing with ceremonial drums, Luang.

Photo: de Jonge Nico

Réf.: Taylor P. M. & Aragon L. V. /  Beyond the Java Sea / Smithsonian - Washington / 1991 / p. 238

1 tanimbar 04.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A dancer beats a small drum. Palm leaves and bird of paradise feathers have been stuck in the headcloth; over his shoulder hangs a locally-made loincloth.

Photo: Drabbe P.

Réf.: Drabbe P. / Tanimbar - Maluku: The unique Moluccan photographs of Petrus Drabbe / Periplus / 1995 / n° 37

 

Les commentaires sont fermés.