03/07/2008

LES ARTS DE L'AFRIQUE CENTRALE - A Comblain-au Pont 2/4


masque 2

LES ARTS DE L'AFRIQUE CENTRALE 2/4
Collections publiques et privées

Du
28 juin au 21 septembre 2008

Musée du Pays d'Ourthe-Amblève
Comblain-au-Pont

musee.comblain@skynet.be
www.comblainaupont.be


 

Le Musée du Pays Ourthe-Amblève à Comblain-au-Pont présente l'exposition "Les Arts de l'Afrique Centrale".

L'éclectisme de cet ensemble, qui comprend à la fois des masques, des statues, des éléments d'architecture, des parures, des objets de prestige, des objets de la vie quotidienne et des armes, permet une approche diversifiée de l'Art de l'Afrique Centrale et illustre les différents regards que lui portent les collectionneurs qui ont prêté ces objets de qualité.

Nous y retrouvons des pièces Kuba, Lega, Yaka, Pende, Teke, Salampasu, Tshokwe, Songye, Suku .... provenant essentiellement de la R.D. du Congo.

Chaque objet, est présenté avec une notice descriptive détaillée et non comme souvent dans beaucoup d'expositions avec l'habituel notice succinte: "Homme debout, Femme assise" !

Les photos qui suivent ont été prises lors du vernissage du 27 juin 2008


 

arts afrique centrale 01

arts afrique centrale 02

arts afrique centrale 03

arts afrique centrale 04

arts afrique centrale 04a

arts afrique centrale 05

arts afrique centrale 06

arts afrique centrale 07

arts afrique centrale 08

arts afrique centrale 09

arts afrique centrale 10

arts afrique centrale 11

arts afrique centrale 12

arts afrique centrale 13

arts afrique centrale 14

arts afrique centrale 15

arts afrique centrale 16

arts afrique centrale 17

arts afrique centrale 18


Voir suite: LES ARTS DE L'AFRIQUE CENTRALE - A Comblain-au Pont 3/4

Commentaires

bonjour premièrement merci pour votre site, de plus je suis en la possession de plusieurs objets africains dont une coiffe magnifique dont je ne trouve la provenance; peut être pourriez vous m'aider
cordialement
Mme Arcelin

Écrit par : arcelin | 03/04/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.