07/04/2008

MUSEO DEL ORO DE BOGOTA à Bruxelles


oro bogota 003a
MUSEO DEL ORO DE BOGOTA

du 10.11.1984 au 20.01.1985 
au MUSEE BELLEVUE - Bruxelles


C'est dans le très beau cadre du Musée Bellevue attenant au Palais Royal de Bruxelles que les visiteurs peuvent découvrir une sélection de 300 objets et bijoux parmi les plus représentatifs de la très importante collection du Museo del Oro, de la banque de la République de Colombie et ainsi prendre contact avec sept civilisations et vingt siècles d'orfèvrerie précolombienne.
Si on se pose la question de savoir comment de tels trésors, en principe très convoités par tous les envahisseurs de la Colombie et notamment les conquistadores, ont pu échapper au pillage systématique, la réponse est simple: grâce au lac
Guatavita, lac sacré des indiens Muiscas, berceau de la légende de l' El Dorado (et à de nombreux autres aussi bien entendu) où les pratiquants de rites religieux allaient en toute dévotion, jeter leurs trésors. C'est en effet sur une barque appelée "balsa"  chargée d'or et d'émeraudes que les nouveaux seigneurs intronisés (Caciques) allaient, le corps enduit d'argile poudrée d'or, jeter aux flots les richesses amenées à titre d'offrande.
Ceci dit, même aujourd'hui le lac sacré de Guatavita et les autres lacs conservent la plus grande partie de leurs secrets fabuleux permettant ainsi à l'homme (comme disent les spécialistes et historiens) de "conserver intact la fascination qu'il éprouve pour l' Eldorado... qui n'est peut-être qu'une simple légende".
La grande histoire nous apprend que la fièvre de l'or s'est emparée en 1534 avec
Pedro de Heredia qui s'avance en territoire Sinú
 et lorsque
Jimenez de Quesada (dont le nom restera lié à celui de la ville de Bogota) conquiert difficilement le royaume Muisca des indiens Chibcha.
Les Espagnols vont piller systématiquement  les territoires qui forment l'actuelle Colombie et cette destruction systématique va se poursuivre jusqu'à la fin du 19e siècle, époque à laquelle apparaissent des collectionneurs privés s'intéressant enfin aux objets et bijoux d'un point de vue esthétique. Dès lors, on ne les fondra plus. Et ainsi naissent les premières collections dédiées aux plus grands orfèvres de l'Amérique précolombienne.
 A vrai dire, les grands orfèvres de l'Amérique préhispanique s'attachaient plus à la symbolisation  des objets qu'à leur teneur en or. Leur matériau de prédilection était un alliage nommé "Tumbaga" constitué d'or auquel était incorporé de 7 à 85 % de cuivre, abaissant le point de fusion, mais présentant aussi l'avantage d'épargner le métal précieux tout en gardant aux bijoux l'aspect de l'or pur.
La grande orfèvrerie colombienne a débuté aux environs de l'an 500 avant Jésus-Christ.
Les "
Calima" et "Tolima" façonnaient l'or par martelage, estampage et par recuit. 
Mais bientôt apparaîtront les techniques de moulages dans lesquelles excelleront les civilisations "Tairona" et "Quimbayá" (500 après J.C.)
Suivies par les "
Muisca" (700  après JC) qui coulent des pièces relativement plates, surprenantes par leur "modernité" et la forme des personnages.
Les "
Nariño" (900 après J.C.) connaissent les mêmes techniques, mais poussent plus loin la finition.
Enfin les "
Sinú" (1000 après J.C.)  font de même mais avec une prédilection pour le faux-filigrane, produisant des bijoux aérés.
Le Museo del Oro créé il y a une quarantaine d'années compte aujourd'hui vingt-neuf mille objets.
A voir la richesse déjà des trois cents pièces prêtées on imagine la splendeur de l'ensemble.



HPIM8698b

Catalogue trilingue Français, Néerlandais, Anglais,
111 pages avec nombreuses photos couleurs et noir et blanc

 

 

 

 


oro bogota 011

oro bogota 015

oro bogota 018

oro bogota 21,22,...

oro bogota 029

oro bogota 032

oro bogota 033

oro bogota 034

oro bogota 036

oro bogota 49,48

oro bogota 120

oro bogota 127

oro bogota 159a

oro bogota 170

oro bogota 182,224

oro bogota 190

oro bogota 190a

oro bogota 191,225

oro bogota 218,235

oro bogota 221

oro bogota 225

oro bogota 238

oro bogota 241

oro bogota 245

oro bogota 252 !

oro bogota 254

oro bogota 254a

oro bogota 270

oro bogota 274


Commentaires

Merci beaucoup pour cette session. Grâce à ces photos la légende de l’El Dorado semble être tout proche de notre réalité.

Écrit par : Ashton - Articles On Gardening | 03/07/2009

Répondre à ce commentaire

Y aller en expéditon était un des mes désirs les plus caressés, mais le visiter à Bruxelles est aussi une variante satisfaisante,)

Écrit par : Aaron - Hoteis De Roma | 05/07/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.